MARC LOOPUYT, PORTRAIT D'UN AMOUREUX DES LUTHS ET DES ORIENTS

UN FILM DE PATRICE PEGEAULT ET YVES BENITAH, 2012, FRANCE - 59 MIN

FRANÇAIS. AVEC LE SOUTIENS DU FCM, DU CNC - IMAGES DE LA DIVERSITè

SAMEDI 18 NOVEMBRE 18H15

PETITE SALLE CINÉMATHÈQUE

Instrumentiste virtuose du luth (Oud en arabe) et de la guitare flamenca, Marc Loopuyt explore tous les aspects de la musique arabo-andalouse et des cultures orientales. Ce film est un portrait du Maître et du voyageur accompli. Il n’a de cesse de reconstituer le périple incroyable qu’a emprunté cette musique fondatrice et d'en tracer la carte musicale, au même titre que la route de la soie, ou celle des épices.

L’histoire, la culture, la tradition, la langue, les instruments… tout l’intéresse et sa soif de connaissances semble inextinguible, tout comme sa volonté de faire partager son immense érudition. Collectionneur averti et luthier à ses heures, cet homme aux mille talents est aussi un pédagogue, soucieux de partager son savoir. Il a créé la classe des musiques méditerranéennes à l'ENM de Villeurbanne où il s’est fixé pour mission de transmettre et de faire vivre ce précieux patrimoine, ces différents héritages que nous ont légués, à travers le temps, de talentueux artistes orientaux. Le fil rouge de ce film est une captation de son spectacle "Indalousie" réalisée à l'Institut du Monde Arabe, un concert dansé ou il a réuni des musiciens de Raga Indiens, de Flamenco et de Charbi maghrébin...

Présentation du réalisateur

Marc Loopuyt est un musicien à la reconnaissance internationale, un de nos plus grands joueurs de Oud et de guitare Flamenco dans le style ancien. Il fréquente la Méditerranée, le Maghreb, l’Orient arabe, la Turquie et l’Azerbaïdjan depuis 45 ans. Ses voyages et ses résidences lui ont permis de forger son style propre comme joueur de oud passionné de Traditions. Il est compositeur mais surtout improvisateur et créateur de spectacles à la fois originaux et traditionnels où l’invention musicale, chorégraphique et poétique est reine. Il est aussi musicologue, pédagogue, polyglotte. Il a créé la première classe de musique méditerranéenne au Conservatoire National de Musique de Villeurbanne ou il a transmis son art et sa philosophie à des dizaines et dizaines de jeunes gens. Aujourd'hui à la retraite, c'est son fils Thomas Loopuyt qui a pris la relève. Mais le maître est toujours sur les routes, au croisement des civilisations comme il aime à le dire, et son interprétation des musiques arabo-andalouses enchante les mélomanes du Caire à Casablanca, d'Izmir à Oran, de Lyon à Séville…

Xavier Vidal, violoniste de formation, commence à jouer en public à l'adolescence avec un groupe expérimental de jazz-rock qui est devenu légendaire. Il rejoint plus tard le Conservatoire Occitan, joue pour les Ballets occitans de Françoise Dague, rejoint Riga-Raga (expérimental free-trad) monté par Claude Sicre en 1977 et entame avec ce dernier un travail d'ethnomusicologie à l'Ecole des Hautes études en sciences sociales (EHESS).

Il part ensuite dans le Lot où il devient l'homme à tout faire de la musique (enseignant, formateur, animateur, chercheur, musicien tous-terrains - classique, jazz, musiques du monde, trad . - avec une prédilection pour les très anciennes - et "sauvages" - pratiques orales et rurales). Il est aujourd'hui responsable de l'enseignement des musiques du monde au Conservatoire à Rayonnement Régional, et associé de très près à la programmation de Peuples et Musiques au Cinéma.