Edito

20ème année et pour la dernière fois situé en novembre :  dès 2020 nous passons au mois de mai (fin mai ou début juin) rejoindre le Forom des Langues et Rio Loco pour constituer un genre de Mois des Peuples du Monde, avec donc en suivant les musiques traditionnelles des peuples (PMC), la découverte des langues des peuples (Forom) et enfin la world music que les artistes de ces peuples tirent de leurs traditions (Rio Loco). Un large panorama. Un regroupement qui va nous permettre une certaine mutualisation des moyens et, surtout, être l’occasion de beaucoup de passerelles, de beaucoup d’approfondissements. Et d’une plus grande visibilité du thème, les cultures des peuples.

 

20ème année, mais comme nous n’avons pas  la fibre calendaire, rien de spécial, sinon une petite rétrospective de quelques films qui ont marqué notre aventure : Sounder (cette fois avec deux sous-titrages, en parallèle,  occitan et français), les joutes poétiques chantées (Sardaigne, Corse, Ibiza ; les Belles de Cadix), la musique ‘Aré ‘Aré de Mélanésie, la musique des Cloches de Toulouse, la rumba gitane de Catalogne, les grandes stars de la world africaine et toujours ceux que nous passons chaque année ou presque (le Chant des Fous, Roots Tour) et qui remplissent chaque fois la petite salle grâce au bouche à oreille, dans quarante ans toute la région les aura vus.

 

Comme chaque année encore, le vendredi après-midi, une séance, ouverte au grand public, d’ethnomusicologie savante et de réflexion sur le cinéma en ethnologie, pour les étudiants en ethnomusicologie, en musicologie et en ethnologie de l’Université Jean Jaurès, les étudiants en cinéma de l’ESAV, les étudiants du Conservatoire à Rayonnement Régional, les étudiants du COMDT (Centre Occitan des Musiques et Danses Traditionnelles) et ceux de Music'Halle, pour certains desquels cette séance entre dans leur cursus d’études. Rencontres tout-à-fait improbables ailleurs. Toulouse en pointe, encore.

 

Et un évènement, le ciné-concert avec des vieux films muets de la collection de la Cinémathèque sur la Toulouse des années 1890-1930 (stupéfiant dépaysement !) (ça commence par des images des Frères Lumière de 1894), musiqués (merci Gilbert Rouget !) par d’excellents musiciens (classique, folklore, variétés d’époque).

 

Encore merci à nos financeurs et à nos partenaires institutionnels ou associatifs, à tous les bénévoles d’Escambiar et au public, qui d’année en année se forment pour de grandes « adventures » (ancien français, ancien occitan) musicales à advenir.

Organisation

COMITÉ DE PROGRAMMATION

›  Claude Sicre
›  Xavier Vidal : Musicien, enseignant en musicologie

›  Bernard Lortat-Jacob : Ethnomusicologue

›  Laurence Fayet : Société Française d’Ethnomusicologie.

ANIMATIONS

›  Laurence Albert

LIVRET

Aurélie Neuville du Breuilh, Magali Pla, David Brunel, Nicole Sibille, Patrick Sicre, Claude Sicre

RESPONSABLE COUR

›  David Brunel

BAR

Ghis Culos, Jean-Luc Bourseguin, Flore Sicre, Fanny Hermelin

ADMINISTRATION

Myriam Mazouzi, Gilles Jumaire

REMERCIEMENTS À

David Boissière, Maïdou Sicre, François Bacabe, Patricia Ciutat, Martine Hebrard-Calastrenc, Sophie Levi-Valensi, Victor Jouanneau, Mukaddas Mijit et à Bernard Lortat-Jacob, qui nous aide à tout depuis tant d’années.

Claude SICRE

Direction artistique et programmation